01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

L’Institut pour la Justice demande une amélioration de l’évaluation de la dangerosité

Le Journal La Croix a demandé à plusieurs personnalités leurs solutions pour réconcilier les Français avec leur justice. L’Institut pour la justice a été sollicité.

Interrogé aux côtés de personnalités comme le bâtonnier de Paris, le premier président de la Cour d’Appel de Paris, ou la présidente de l’Association nationale des juges d’application des peines, le délégué général de l’Institut pour la Justice a développé les éléments suivants :

« Mieux évaluer la dangerosité des délinquants sexuels » : Xavier Bébin, délégué de l’Institut pour la justice

« La récidive criminelle scandalise, à juste titre, les justiciables. Il est urgent de réformer le dispositif actuel de suivi des criminels sexuels, de sorte que les plus dangereux d’entre eux fassent tous l’objet d’une expertise médicale devant une commission pluridisciplinaire, réunissant magistrats et médecins, afin d’évaluer leur dangerosité. Aujourd’hui, dans les faits, seuls y sont soumis les condamnés à perpétuité demandant une libération conditionnelle. Il faudrait, par ailleurs, systématiser le suivi socio-judiciaire des délinquants sexuels une fois remis en liberté. Il ne s’applique aujourd’hui qu’à seulement 10 % d’entre eux. »

On peut lire l’intégralité de l’article en cliquant ici..