Le psychologue Vincent Caux explique que certaines thérapies sont plus adaptées que d’autres pour guérir les victimes de viol et d’inceste.