01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Communiqué : L’Institut pour la Justice donne rendez-vous aux candidats à la présidentielle le 31 mars à la Maison de la Chimie

Le samedi 31 mars de 9h30 à 13h, l’Institut pour la Justice organise à la Maison de la Chimie (Paris 7ème) son « Rassemblement Justice 2012 : les candidats face à 1 700 000 français ». L’Institut pour la Justice a invité tous les candidats à la présidentielle à venir y présenter leurs engagements pour une Justice plus protectrice des citoyens

Nicolas Sarkozy et Nicolas Dupont-Aignant ont déjà annoncé leur présence à notre évènement (accord de principe).

François Hollande en déplacement à l’outre-mer se fera représenter par Dominique Raimbourg, député de la 4ème circonscription de Loire-Atlantique.

Le Front National devrait être représenté par Gilbert Collard.

Nous attendons encore une réponse de François Bayrou.

Les candidats pourront répondre ainsi à la mobilisation des plus de 1 700 000 citoyens qui ont signé le Pacte 2012 de l’Institut pour la Justice.

Cet événement offrira aussi aux candidats l’occasion de revenir sur les résultats de la troisième vague de l’Observatoire Institut pour la Justice / CSA réalisée du 2 au 5 mars dont la publication est prévue jeudi 29 mars.

Cet observatoire porte sur 4 propositions phares du Pacte (droit d’appel des victimes – application minimale de ¾ de la peine – perpétuité réelle pour les crimes les plus graves – la construction de 30 000 places de prison), ainsi que sur la perception globale par les citoyens des peines prononcées par la Justice.

L’Institut pour la Justice attend près de 1 000 personnes présentes. L’évènement sera retransmis par Internet (www.institutpourlajustice.com) ce qui permettra à des milliers d’internautes de le suivre en direct.

Télécharger le communiqué ici : L’Institut pour la Justice donne rendez-vous aux candidats à la présidentielle le 31 mars
Télécharger le communiqué ici :

Read more

Communiqué : Sondage CSA, les citoyens de gauche comme de droite plébiscitent les propositions de l’Institut pour la Justice

La troisième édition de l’Observatoire “Institut pour la Justice – CSA” réalisé du 2 au 5 mars 2012, a interrogé les Français sur quatre mesures concrètes du Pacte 2012 pour la Justice, déjà signé par plus de 1 700 000 Français. Les résultats montrent un consensus massif en faveur d’une Justice plus ferme pour les criminels et plus équitable vis-à-vis des victimes :

– 90 % des Français sont favorables au droit d’appel des victimes en matière pénale

– 89 % des Français sont favorables à la perpétuité réelle pour les crimes les plus graves

– 70 % des Français sont favorables à la construction de 30 000 places de prison

– 90 % des Français sont favorables à une application minimale des trois quarts de la peine

De manière générale, les Français, de droite comme de gauche, pensent à 91 % que les peines prononcées ne tiennent pas suffisamment compte du dommage subi par la victime. Et 74% estiment que les peines devraient être « plus sévères ».

Concernant les peines planchers pour les condamnés en situation de récidive légale, un thème déjà discuté par plusieurs candidats à la présidentielle, 75 % des Français sont favorables à leur maintien, sinon à leur renforcement. Ces réponses sont partagées par deux tiers des sympathisants de gauche, ce résultat allant à contre-courant des orientations annoncées par leurs candidats.

Dernier chiffre : 59 % des Français souhaitent que la Justice des mineurs soit « plus ferme et davantage tournée vers la sanction et le placement en centres fermés ».

Tous ces résultats, cumulés à la très large audience du Pacte 2012 pour la Justice qui compte plus de
1 700 000 signataires, montrent que les Français attendent une évolution réelle du système judiciaire français et que les candidats à la présidentielle ne peuvent plus éluder une prise de position forte sur le sujet.

Rendez-vous est d’ailleurs pris avec plusieurs d’entre eux ce samedi 31 mars à la Maison de la Chimie (Paris 7ème) pour qu’ils répondent aux attentes des Français sur ces questions lors de son « Rassemblement Justice 2012 : les candidats face à 1 700 000 français ».

Télécharger le communiqué ici : Sondage CSA, les citoyens de gauche comme de droite plébiscitent les propositions de l’Institut pour la Justice

Télécharger l’intégralité du sondage ici : Sondage CSA

Read more

L’Institut pour la Justice donne rendez-vous aux candidats à la présidentielle le 31 mars

Au Rassemblement Justice 2012, les candidats répondront à l’appel de plus de 1 700 000 Français

Le samedi 31 mars de 9h30 à 13h, l’Institut pour la Justice organise à la Maison de la Chimie son « Rassemblement Justice 2012 : les candidats face à 1 700 000 Français ».

A cette occasion, l’Institut pour la Justice invite tous les candidats à présenter leurs engagements pour une Justice plus protectrice des citoyens. Ils répondront à la mobilisation de plus de 1 700 000 Français qui ont signé le Pacte 2012 de l’Institut pour la Justice.

Le Pacte 2012 prévoit 5 grandes propositions : l’égalité des droits entre la victime et l’accusé, l’impunité zéro pour les atteintes aux personnes et aux biens, l’application effective des peines prononcées, une fermeté de précaution vis-à-vis des criminels dangereux et une justice transparente qui rende des comptes au peuple français.

L’Institut pour la Justice attend près de 1 000 personnes présentes. L’évènement sera retransmis par Internet et permettra à des milliers d’Internautes de suivre en direct l’évènement.

Télécharger le communiqué ici : L’Institut pour la Justice donne rendez-vous aux candidats à la présidentielle le 31 mars

Read more

Communiqué : Campagne présidentielle, les français demandent davantage de débats sur l’insécurité et attendent une réponse pénale plus ferme

Les premières réponses à la troisième édition de l’Observatoire « Institut pour la Justice/CSA », réalisée du 2 au 5 mars 2012, révèlent que les Français attendent davantage de débats sur la sécurité, ainsi qu’une fermeté accrue de la Justice vis-à-vis des mineurs et des récidivistes.

Dans les débats actuels de la campagne électorale, 60 % des Français estiment qu’« on ne parle pas suffisamment des problèmes de sécurité dans les débats actuels de la campagne ». Ce sentiment est partagé majoritairement par les Français de droite comme de gauche.

Les Français demandent une fermeté accrue vis-à-vis des récidivistes puisqu’ils sont 75 % à plébisciter les pleines plancher, soit pour demander leur maintien (32 %) soit pour demander leur renforcement (43 %), contre 13 % seulement qui demandent leur suppression. Le sujet fait consensus à droite comme à gauche, deux tiers des sympathisants de gauche étant favorables au maintien ou au renforcement de ces peines minimales.

Enfin, sur le sujet de la délinquance des mineurs, 59 % des Français souhaitent que la Justice soit « plus ferme et davantage tournée vers la sanction et le placement en centres fermés », contre 29 % qui demandent au contraire qu’elle soit « plus indulgente et davantage tournée vers l’accompagnement éducatif et social ».

L’Institut pour la Justice appelle donc les candidats à la présidentielle et tous les acteurs de la campagne électorale à prendre en considération les attentes des Français et à accorder une place plus importante aux questions de sécurité et de Justice pénale.

Télécharger le communiqué ici : Campagne présidentielle, les français demandent davantage de débats sur l’insécurité et attendent une réponse pénale plus ferme

Voir tous les résultats de l’observatoire Institut pour la Justice – CSA

Read more

Communiqué : Droit des victimes et application des peines, réaction aux annonces considérables de Nicolas Sarkozy

L’Institut pour la Justice se réjouit des annonces de Nicolas Sarkozy sur deux points majeurs du Pacte 2012 signé par plus de 1 700 000 Français.

Sur le droit des victimes, Nicolas Sarkozy s’est engagé à donner aux victimes le droit de faire appel à tous les stades de la procédure : détention provisoire, jugement et application des peines. C’est un rééquilibrage de notre procédure que l’Institut pour la Justice appelle de ses vœux de longue date : il est temps de donner aux victimes autant de droits qu’aux mis en cause.

Sur l’application des peines, Nicolas Sarkozy a proposé de n’autoriser la libération conditionnelle que pour les condamnés ayant purgé au moins les deux tiers de leur peine. Cette mesure permettra de rendre les peines prononcées plus crédibles et plus transparentes pour les Français. La France rejoindra ainsi les nombreux pays européens imposant ce minimum de 2/3 de temps d’épreuve : Allemagne, Danemark, Espagne, Finlande, Hongrie, Norvège, Portugal, Suède, Suisse.

Sur l’exécution des peines, Nicolas Sarkozy a désavoué la loi pénitentiaire de 2009 qui prévoyait l’aménagement systématique des peines inférieures ou égales à deux ans. L’Institut pour la Justice s’était mobilisé contre cette partie de la loi et se réjouit que le candidat Nicolas Sarkozy rejoigne son diagnostic.

L’Institut pour la Justice appelle les autres candidats à s’engager eux-aussi sur les cinq enjeux du Pacte 2012, signé par 1 700 000 Français de toutes sensibilités politiques.

Lire le communiqué ici : Droit des victimes et application des peines, réaction aux annonces considérables de Nicolas Sarkozy

Read more

Valeurs Actuelles consacre un article aux résultats de l’observatoire « Institut pour la Justice/CSA »

L’Institut pour la Justice qui auditionnait les principaux candidats à l’élection présidentielle, dont Nicolas Sarkozy, le 31 mars, a fait réaliser un sondage par l’institut CSA autour de quatre mesures qu’elle préconise.

Selon cette étude, 90% des Français sont favorable au « droit d’appel des victimes en matière pénale » ainsi qu’à une « application minimale des trois quarts de la peine » pour les personnes condamnées (contre moins de la moitié aujourd’hui)

Téléchargez l’article en cliquant ici

Read more

Le Parisien revient sur les propos de Nicolas Sarkozy au Rassemblement Justice 2012

Revenant à cette occasion sur le drame de Beauvoir-en-Lyons, Nicolas Sarkozy à étayer sa promesse de remplacer l’ordonnance du 2 février 1945 sur les mineurs.

« C’est un règlement de comptes mafieux, orchestré par des adolescents qui n’en sont plus !  » a-t-il accusé devant (…) l’Institut pour la Justice.

Téléchargez l’intégralité de l’article en cliquant ici

Read more

Le Figaro annonce la venue de Nicolas Sarkozy au « Rassemblement Justice 2012 »

Le Figaro en date du jeudi 29 mars annonce que « Il (Nicolas Sarkozy) est prêt à dégainer de nouvelles propositions sur la justice (…).

et de préciser :  » Samedi devant l’Institut pour la Justice, Sarkozy insistera sur la nécessité d’une plus stricte application des peines et de droits renforcés pour les victimes ».

Consultez l’intégralité de l’article en cliquant ici

Read more

La Lettre A annonce la venue des candidats à notre « Rassemblement Justice 2012 »

L’hebdomadaire « La Lettre A » consacre dans son édition du 30 mars 2012 un article à l’Institut pour la Justice en rappelant que « l’Institut pour la Justice (IPJ) recevra plusieurs candidats à la présidentielle le 31 mars, lors de son rassemblement « Justice 2012 ».

La structure militant pour l’amélioration du droit des victimes veut les faire réagir sur son « pacte », pour lequel elle revendique 1.7 million de signataires. Nicolas Sarkozy et Nicolas Dupont-Aignan ont annoncé leur présence. Ainsi que député PS Dominique Raimbourg et l’avocat Gilbert Collard, qui représentera Marine Le Pen.

Téléchargez l’article en cliquant ici

Read more

Europe 1.fr annonce le « Rassemblement Justice 2012 »

Le site Internet d’Europe 1.fr a consacré un flash politique, mercredi 28 mars en début de soirée, à l’Institut pour la Justice et son « Rassemblement Justice 2012 ».

Europe 1.fr rappelle que « l’Institut pour la Justice, une association de défense des victimes, organise samedi un rassemblement destiné à faire connaître aux candidats à la présidentielle son « Pacte pour la justice », signé par « 1.700.000 Français. »

Nicolas Sarkozy sera présent à cet événement, tout comme Nicolas Dupont-Aignan (…) ».

Consulter le flash en cliquant ici

Téléchargez l’article en cliquant ici

Read more