01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

A Compiègne, Katia est tabassée en pleine rue par les jeunes qui rackettent son fils

Courrier Picard, le 4 février 2013

Alors qu’elle allait chercher son cadet à l’école, Katia, une Compiégnoise de 41 ans, a été tabassée par la bande de jeunes qui rackettait son fils.

Gaétan, un élève de 3e  victime de racket par une bande de filles et garçons, se rend au commissariat avec sa mère. Alors qu’ils attendent leur tour, le leader du groupe de jeunes qui terrorise le collégien entre, convoqué pour une autre affaire. D’après les policiers, le jeune garçon qui a repéré la mère et son fils « est chez nous toutes les semaines ». Conséquences : le soir même Gaétan et sa famille recoivent des messages de menaces sur facebook.

Le vendredi, en rentrant du collège et alors que Gaétan est escorté par son beau-père, sa sœur et le petit ami de celle-ci, une bande attend sa proie sur le chemin du retour. Mais la bande va d’abord croiser la route de Katia, qui reconnait le voyou et lui lance «Mais c’est toi qui embête mon fils !»

L’adolescent se met à  l’insulter et  à frapper la mère de famille à coup de poing entre les deux yeux, crochet du droit. «J’ai entendu un jeune homme à une fenêtre crier: « Qu’est ce qu’il se passe? » se souvient-elle. Je lui ai crié d’appeler la police. Eh bien, il s’est contenté de venir se joindre à la bande

Katia est à terre. Et l’autre continue à frapper. «Il tenait un briquet serré dans son poing pour faire plus mal. Je pissais le sang, les filles me hurlaient des obscénités. »

Lire ici l’article du Courrier Picard en intégralité