01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

La conférence de « non-consensus » sur la récidive vue par Philippe Bilger

Philippe Bilger, Magistrat honoraire et Président de l’Institut de la parole – Conseil en stratégie et psychologie judiciaires, revient sur la conférence de consensus voulue par la garde des Sceaux.

Dans son article intitulé «Christiane Taubira : un non-consensus sur la récidive», Philippe Bilger dresse le tableau d’une conférence de consensus partisane aux recommandations préalablement définies par le Président de la République.

« Ainsi, comme on n’est plus capable d’avoir une grille de lecture fiable, on s’abandonne à un risque d’automaticité au lieu de favoriser – avec la tension qui l’accompagne – une politique adaptée qui réprime, qui maintient, qui libère mais toujours à bon escient, qui rassure et est approuvée par les citoyens. Faute de savoir donner à la mansuétude pénitentiaire sa juste et équitable place, on va la généraliser. On va laisser aller quand il faudrait un humanisme rigoureux, sans naïveté ni faiblesse.

François Hollande s’est engagé à adopter toutes les recommandations de la Conférence de consensus. Il y aurait donc un projet de loi à la fin de l’année. Son engagement, je l’espère, comme d’autres déjà, se brisera sur son extrême intelligence et, après tout, il sera peut-être plus tenté par l’infinité des non-consensus que par la vision théologique d’une gauche qui se bat d’autant plus pour incarner ses préjugés dévastateurs qu’elle s’appauvrit quotidiennement de sa substance authentique et estimable. »

Lire ici l’intégralité de la tribune de Philippe Bilger