01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Vingt-troisième condamnation pour celui qui caressait son couteau «comme un doudou» dans le TER

Charente Libre, le 12 mars 2013

L’excité du TER Limoges-Angoulême, un jeune Limougeaud de 21 ans, a été condamné hier par le tribunal correctionnel d’Angoulême à quatre mois de prison dont deux avec sursis. Vendredi dernier, Jimmy Fayrac quitte précipitamment Limoges, se sentant «banni de la ville». Il monte sans billet dans le premier TER pour Angoulême. Intercepté par les contrôleurs, il est verbalisé.

Lors de son trajet, il refait parler de lui en allant fumer dans les toilettes du train: là encore, les agents de la SNCF interviennent. Il retourne à sa place mais loin d’être calmé, il insulte les autres passagers, crache par terre et «sur une personne handicapée » selon l’avocate de la partie civile, Lucie Teynié. À l’arrivée du train, les contrôleurs lui reprochent son comportement.

Pour toute excuse, il sort un couteau et menace les agents. «Je le caressais comme un doudou. C’était comme une balle relaxante ou un stylo», a-t-il expliqué au tribunal. Un doudou qui lui a valu une vingt-troisième condamnation avec mandat de dépôt à la clé.

Lire ici l’intégralité de l’article de Charente Libre