01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Communiqué : Observatoire CSA/IPJ, les Français plébiscitent à nouveau les propositions de l’Institut pour la Justice

La quatrième vague de l’Observatoire CSA – Institut pour la Justice, réalisée du 5 au 7 mars 2013, met en lumière le consensus très large qui existe dans la population française en faveur d’une justice plus ferme et plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes. Les propositions de l’Institut pour la Justice sont ainsi plébiscitées par les Français, toutes tendances politiques confondues :

–  92% des Français sont en faveur d’un droit d’appel des victimes en matière pénale

–  92% des Français sont favorables à la perpétuité réelle pour les crimes les plus graves

–  70% des Français sont favorables à la construction de 20 000 places de prison

–  90% des Français sont favorables à une application minimale des trois quarts de la peine

De manière générale, les Français, de droite comme de gauche, pensent à 95% que les peines prononcées devraient davantage tenir compte du dommage subi par la victime et 76% d’entre eux pensent qu’elles devraient être plus sévères.

Concernant les peines plancher pour les condamnés en situation de récidive légale, un thème au cœur de l’actualité, 77 % des Français (+2) sont favorables au maintien ou au renforcement de ces peines. Le consensus droite-gauche est là encore majeur, puisque seuls 17% (-1) des sympathisants de gauche souhaitent leur suppression contre 72% (+4) qui sont en faveur de leur renforcement ou de leur maintien.

Enfin, deux tiers des Français (66 %, en hausse de 7 points) souhaitent que la Justice des mineurs soit « plus ferme et davantage tournée vers la sanction et le placement en centres fermés ».

Le gouvernement a entamé une vaste réflexion pour réformer la justice pénale en France, notamment en souhaitant supprimer les peines plancher et la rétention de sûreté. L’Observatoire CSA – IPJ montre que les Français sont au contraire attachés aux peines plancher et demandent leur maintien ou leur renforcement.

Les mêmes questions avaient été posées il y a un an lors de la troisième édition de l’Observatoire CSA – IPJ. Les résultats montrent qu’en un an, le plébiscite des Français en faveur d’une justice plus protectrice s’est renforcé et qu’au-delà de tout clivage politique, la fermeté et l’exécution réelle des peines sont attendues.

Télécharger ici le communiqué sur les résultats de la quatrième vague de l’Observatoire CSA – IPJ

Télécharger ici les résultats de l’Observatoire CSA pour l’Institut pour la Justice – mars 2013