01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Un violeur d’enfant présumé mis en examen est remis en liberté et placé sous simple contrôle judiciaire

Le Figaro, le 2 octobre 2013

Un militaire de 27 ans, mis en examen pour avoir violé sa nièce de 2009 à 2012, a été remis en liberté lundi dernier par un juge des libertés et de la détention à Toulon. Le pédophile a par ailleurs été surpris en train de détenir et consulter des images pornographiques mettant en scène un mineur sur internet entre janvier et mai dernier.

Dans sa clémence que contestent les policiers, le magistrat, responsable de la décision, estime que l’homme présente de «sérieuses garanties de représentation». Le contrôle judiciaire du pédophile prévoit qu’il se présente une fois par semaine au commissariat, qu’il ne quitte pas le territoire national métropolitain, qu’il s’abstienne de croiser la route de sa petite victime et qu’il se soumette à des mesures de traitements ou de soins (suivi psychiatrique).

«Cette affaire, qui vise des faits d’une extrême gravité, est un scandale et risque d’avoir l’effet d’une bombe, s’insurge Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat Synergie Officiers. Elle prouve une fois encore qu’il existe un gouffre entre le travail de la police, qui travaille pendant des mois pour confondre une prédateur, et une réponse judiciaire qui démotive les fonctionnaires engagés sur le terrain.»

Lire ici l’article dans son intégralité