01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Communiqué : Diminution du nombre de détenus, le véritable objectif de la réforme pénale enfin dévoilé

L’Institut pour la Justice, association citoyenne œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, s’inquiète des révélations du journal Le Figaro parues ce jour sur l’étude d’impact de la prochaine réforme pénale qui prévoit la diminution du nombre de détenus entre 2 900 et 6 900 d’ici 2017. Surtout, ces chiffres semblent avoir été évalués avec peu de précision, car la mise en place d’un système de « libération sous contrainte » devenue quasi automatique, devrait conduire à une augmentation très sensible du nombre de libérations.

Ainsi, malgré les déclarations de la garde des Sceaux, l’objectif réel de cette réforme pénale n’est pas d’individualiser les peines ou de lutter contre la récidive mais bien de faire diminuer la surpopulation carcérale.

L’Institut pour la Justice rappelle que toutes les études criminologiques montrent que des libérations massives de détenus, à la suite de grâces ou de changements de législation, sont toujours suivies d’une hausse de la criminalité. Par exemple, la diminution de la population carcérale entre 1997 et 2002 avait conduit à une hausse du taux de criminalité de 17 %.

Pour mettre fin à la situation honteuse de surpopulation, tout en luttant contre la criminalité et en mettant, enfin, à exécution toutes les peines prononcées par les magistrats ; il aurait mieux valu s’engager dans un plan de construction d’au moins 20 000 places de prison qui manquent à notre pays.

Télécharger ici le communiqué : Diminution du nombre de détenus, le véritable objectif de la réforme pénale enfin dévoilé