01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Communiqué : Réforme pénale, les Français rejettent massivement le projet du gouvernement

L’Institut pour la Justice, association citoyenne œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, a interrogé les Français sur le projet de réforme pénale dans le cadre de son baromètre avec l’Institut CSA. Les résultats de cette étude sont clairs : les Français sont massivement défavorables aux mesures de la réforme pénale.

Concernant, les principales mesures de cette réforme, on note une forte opposition des Français à la suppression des peines plancher (60 %), à la création d’une peine de contrainte pénale (69 %) ou au système de libération sous contrainte (66%).

Les Français sont particulièrement inquiets concernant les effets attendus de cette réforme. Ils sont 75 % à penser que ces mesures ne permettront pas de lutter contre la récidive des délinquants. C’est pourtant le premier objectif du texte. Le désaveu est massif.  

50 % des Français estiment que cela va conduire à une augmentation de la délinquance contre 11 % seulement qui estiment à l’inverse que cela réduira la criminalité.

Enfin, 70 % des Français sont favorables au renforcement de la fermeté des jugements à l’égard des récidivistes pour lutter contre la récidive plutôt qu’au développement de dispositifs de suivi et de réinsertion en dehors de la prison (24%). C’est l’esprit même de la loi qui est rejeté, en particulier dans les classes populaires.

Pour s’attaquer au problème de la criminalité et lutter contre la récidive, les Français sont unanimes, il faut plus de fermeté dans notre justice pénale. C’est l’exact inverse qui est avancé dans ce projet de Christiane Taubira. Le Président de la République doit entendre cet appel des citoyens français à davantage de fermeté et de protection, en particulier dans les classes populaires, et abandonner ce projet idéologique et impopulaire.

Télécharger ici le communiqué

Lire ici les résultats du baromètre CSA – IPJ