01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

L’Institut pour la Justice invité de l’UMP pour faire le bilan des années 2007-2012

Xavier Bébin était invité, le jeudi 17 octobre, en tant qu’expert indépendant comme Dominique Moïsi ou Louis Vogel, pour faire un bilan de la présidence de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité et de justice.

Le secrétaire général de l’Institut pour la Justice, s’exprimait au cours de la table-ronde consacrée à ces sujets aux côtés des anciens ministres Michèle Alliot-Marie, Rachida Dati, Brice Hortefeux, Roger Karoutchi et du député du Nord Sébastien Huyghe.

Il a ainsi pu saluer certaines réformes menées au cours de ce quinquennat comme l’instauration des peines plancher, de la rétention de sûreté ou la saisine du Conseil supérieur de la magistrature mais il a également regretté l’adoption tardive de la loi de programmation relative à l’exécution de peines, dont la mesure phare était un plan de construction de 20 000 places de prison comme le propose l’IPJ.

Enfin, il a critiqué l’adoption de la loi pénitentiaire de 2009 qui a mis en place le système des aménagements de peine jusqu’à deux ans de prison. Il a mis en lumière la contradiction de cette loi avec la plupart des dispositifs de fermeté adoptés auparavant. Il a ainsi souligné que cette mesure était actuellement remise en cause dans le projet de réforme pénale.