01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Aide juridictionnelle : le combat de l’Institut pour la Justice repris dans La Croix

Dans son édition du 19 décembre 2013, la Croix consacre un article au recours déposé par l’Institut pour la Justice auprès du Premier ministre afin que l’aide juridictionnelle qui indemnise l’avocat de la partie civile soit réévaluée à la hauteur de celle de l’avocat du mis en cause.

 

Une inégalité injustifiée

 

A ce jour, l’aide juridictionnelle, c’est-à-dire l’indemnisation des avocats de clients en droit de bénéficier d’une aide financière, n’est pas la même pour l’avocat du mis en cause et pour celui de la partie civile. L’indemnisation de ce dernier est moindre sans justification apparente. Me Stéphane Maitre, avocat au barreau de Paris et expert de l’Institut pour la Justice, y voit un déséquilibre injustifié.

 

La nécessaire reconnaissance du travail de l’avocat de la partie civile

 

Cette différence trouve son origine dans un décret de 1991, époque où les prérogatives de l’avocat de la partie civile n’étaient pas celles d’aujourd’hui. Cette inégalité n’est en rien justifiée maintenant. La différence de quantité de travail entre les avocats des deux parties s’est estompée. Me Stéphane Maitre rappelle que certains procès ne se tiennent que grâce à l’acharnement des avocats des victimes contre l’inertie du parquet.

 

La Croix - Article sur le recours de l'IPJ sur l'AJ - 19 décembre 2013