01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Réforme pénale : réponse aux éléments de langage de la Chancellerie

L’Institut pour la Justice, association citoyenne œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, tient à réagir suite à la diffusion, par la Chancellerie, d’éléments de langage sur la réforme pénale.

Le 24 avril dernier, Europe 1 a dévoilé que la Chancellerie distribue des éléments de langage, notamment aux journalistes, sur les critiques formulées à l’encontre de la réforme pénale. Face aux approximations, erreurs ou même mensonges énoncés dans ce document, l’Institut pour la Justice a décidé de rendre public un contre-argumentaire que chacun peut consulter pour se faire son opinion et mieux comprendre certains enjeux de la réforme pénale.

Ainsi, malgré des affirmations répétées de la Chancellerie :

–    la réforme pénale concernera bien des crimes (et pas seulement des délits) ;

–    une personne condamnée à de la prison ferme pourra ne pas passer un jour en détention ;

–    les victimes sont bien les grandes oubliées de cette réforme ;

–   celle-ci conduira effectivement à une diminution forte et rapide du nombre de personnes détenues, comme l’a d’ailleurs reconnu le rapporteur du texte à l’Assemblée nationale, M. Dominique Raimbourg.

Il est à noter qu’un certain nombre des arguments ou des idées contestés par la chancellerie ont pourtant été défendus par le Premier ministre à diverses occasions (lettre au Président de la République, livre « Sécurité, la gauche peut tout changer » …).

L’Institut pour la Justice met donc publiquement et à disposition de chacun ses contre-arguments pour permettre de se forger une opinion construite et non fondée sur les poncifs régulièrement répétés par certains et souvent malheureusement repris par la Chancellerie.