01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Réforme pénale : l’annonce du calendrier parlementaire ne cache pas les mensonges de la chancellerie  

L’Institut pour la Justice, association citoyenne œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, dénonce l’obstination de la garde des Sceaux à faire adopter une réforme pénale impopulaire et rejetée en divulguant de fausses affirmations sur celle-ci.

Le projet de loi de prévention de la récidive et d’individualisation des peines sera examiné à partir du 3 juin à l’Assemblée nationale comme cela a été annoncé par la conférence des présidents aujourd’hui. L’examen de cette réforme  se fera malgré l’opposition d’une majorité de Français et surtout malgré les critiques virulentes du Premier ministre contre ce texte, qui se renie en acceptant le vote de cette loi.

Néanmoins, face aux approximations, aux erreurs et parfois même aux mensonges de la chancellerie, qui n’hésite pas par exemple à affirmer que la réforme pénale ne concernera que les délits ou que cette réforme ne « videra pas les prisons », l’Institut pour la Justice rend public un Vrai/Faux sur la réforme pénale qui est consultable par chacun. Il s’agit également d’une réponse à la mise en ligne d’un vrai/faux sur le site de la chancellerie qui est pour le moins partiel sur cette réforme.

L’Institut pour la Justice regrette un passage en force préjudiciable à la confiance des Français dans l’autorité judiciaire et renouvelle sa demande de retrait de ce texte qui est impopulaire, injuste à l’égard des victimes et dangereux pour tous les Français car il conduira à une aggravation de la criminalité.

Télécharger ici le communiqué

Télécharger ici le vrai/faux sur la réforme pénale