01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Réforme pénale : l’analyse de l’IPJ expliquée sur Boulevard Voltaire

Un article sur le site Boulevard Voltaire consacré à la réforme pénale met en avant l’analyse de l’Institut pour la Justice et cite les différentes prises de position de son délégué général, Alexandre Giuglaris.

« Il est aussi essentiel de trouver des réponses à « la demande de fermeté et d’efficacité » des populations. Pour cela, « en finir avec les sanctions symboliques sans aucune conséquence », par exemple en créant « un système d’amendes automatiques accompagnant toute condamnation à un délit ». Et bien sûr « maintenir les peines plancher et les appliquer aux réitérants ».

Dans cette optique, il faut « avoir pour priorité de redonner du sens aux peines », ce qui signifie « la mise à exécution réelle des peines prononcées ». Donc, en finir, là encore, avec « les aménagements de peine ab initio qui permettent à 20.000 condamnés à de la prison ferme chaque année de ne pas passer un jour en détention ». Également « supprimer les crédits de réduction de peine automatiques qui dénaturent le sens des peines de prison prononcées ».

Et puis il y a les oubliés de toutes les réformes, celle-ci comprise : les victimes. L’IPJ prône « la possibilité d’un accès immédiat et gratuit, pour les victimes, à l’assistance d’un avocat dès le dépôt de plainte, l’égalité entre parties bénéficiant de l’aide juridictionnelle, le droit pour la victime de contester la remise en liberté de son agresseur », et pourquoi pas « un droit d’appel en faveur des victimes, en particulier en cas de relaxe ou d’acquittement, si le parquet ne fait pas appel ». »

Lire ici l’article de Boulevard Voltaire