01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Adoption de la réforme pénale à l’Assemblée nationale : l’IPJ renouvelle sa demande de rejet du texte auprès des sénateurs

L’Institut pour la Justice, association citoyenne œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, demande aux sénateurs de faire preuve de pragmatisme, de courage et de sagesse en refusant de voter le projet de loi.

L’association compte mener un important travail de conviction auprès des sénateurs comme elle a pu le faire auprès des députés car ce projet de loi est injuste, impopulaire, inefficace et dangereux.

Injuste car il ne prévoit quasiment rien pour les victimes. Impopulaire car les Français sont inquiets des conséquences désastreuses de cette réforme que Manuel Valls avait à juste titre dénoncées lorsqu’il était ministre de l’Intérieur. Inefficace car il ne prévoit aucun dispositif favorisant la réinsertion comme le travail en prison ou la lutte contre les addictions. Dangereux car en supprimant les peines plancher, en permettant à tous les détenus de sortir à mi-peine par le jeu de la libération sous contrainte couplé aux crédits de réduction de peine, en aggravant l’inexécution des peines et en diminuant fortement le nombre de détenus, Christiane Taubira va accélérer l’augmentation de la criminalité.

La version, qui a été adoptée par l’Assemblée nationale, n’est pas venue améliorer les faiblesses et les risques du projet de la garde des Sceaux, bien au contraire. Voilà pourquoi, l’Institut pour la Justice renouvelle sa demande de rejet du texte auprès des sénateurs et fera tout pour l’obtenir.

Télécharger le communiqué