01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Un violeur récidiviste casse son bracelet électronique et s’évade

L’Est républicain, le 13 juin 2014

Un individu âgé de 48 ans, placé sous bracelet électronique à Nancy, a rompu son mouchard, un dispositif qui lui avait été fixé à la cheville par la justice dans le cadre d’un aménagement en fin d’une lourde peine. Il avait été condamné « une première fois en 1991, puis à nouveau en 2001 par la cour d’assises de l’Yonne, pour des faits de viols et de pédophilie. Sa dernière peine était de 20 années de réclusion criminelle, assortie d’une peine de sûreté des deux tiers.

Cet ancien détenu avait été placé sous surveillance judiciaire en décembre 2013 sur décision du juge de l’application des peines, a expliqué le procureur de Nancy, Thomas Pison. L’homme semblait en bonne voie de réinsertion. Reste que depuis hier, il a porté un sérieux coup de canif dans le contrat de confiance passé avec la justice. » d’après l’Est Républicain.

Lire ici l’article