01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Prison : Débat sur la radicalisation avec l’IPJ sur RFI

Alexandre Giuglaris, délégué général de l’Institut pour la Justice, était l’invité de RFI pour débattre avec Mourad Benchellali, ancien détenu de Guantanamo, et Emmanuel Gauthrin, secrétaire général de FO pénitentiaire, des moyens à employer contre la radicalisation en prison.

Alexandre Giuglaris reste prudent concernant l’isolement des détenus islamistes radicaux. Cette idée répond au fait que plusieurs terroristes se sont radicalisés en prison. L’expérimentation de l’isolement ayant été lancée il y a seulement quelques semaines à Fresnes, nous ne disposons pas de retour d’expérience suffisant sur l’efficacité et les conséquences d’une telle mesure.

Si isoler les individus est une bonne idée, en revanche le regroupement des détenus radicaux est plus discutable. Cinq quartiers de regroupement seront créés d’ici la fin de l’année selon le Premier ministre. Pour le délégué général, d’autres mesures complémentaires sont nécessaires pour lutter efficacement contre la radicalisation à savoir, les programmes de déradicalisation, le suivi psychologique et psychiatrique ainsi que la formation et le travail en prison.

Alexandre Giuglaris soutient l’individualisation des suivis selon les profils. Il soutient le renforcement des effectifs du renseignement  pénitentiaire qui a la charge de suivre 800 individus. Si le Premier ministre a annoncé 44 agents supplémentaires, ils ne sont que 12 aujourd’hui. Alexandre Giuglaris estime qu’il faudra des efforts supplémentaires pour lutter efficacement contre la radicalisation en prison.

Retrouvez l’intégralité du débat ci-dessous :