01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Suppression des crédits de réduction de peine automatiques

Les attentats du mois de janvier ont soulevé une immense émotion dans tout notre pays.

Aujourd’hui, il faut tirer des enseignements de ces tragédies et réformer notre système pénal pour protéger la société.

Savez-vous qu’Amedy Coulibaly, l’un des auteurs de ces attentats, aurait été en prison, au moment de ses actes, s’il n’avait pas bénéficié de réductions de peine automatiques ? Son cas est semblable à celui de Mehdi Nemmouche ou de Mohamed Merah. Ils étaient tous des multirécidivistes qui auraient dû être en prison aux moments de leurs attaques.

Le gouvernement semble vouloir répondre avec fermeté aux terribles attentats qui ont été commis en renforçant notamment le renseignement. Cela est bien mais il faut aussi agir sur le volet pénal.

En supprimant les crédits de réduction de peine automatiques, en particulier contre les récidivistes, on peut protéger la société et permettre de mieux surveiller de potentiels futurs terroristes.

Participez dès maintenant.