01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Plus d’un Français sur deux favorable à la peine de mort : le résultat accablant du laxisme pénal gouvernemental

L’Institut pour la Justice, think tank citoyen œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, fait part de sa vive inquiétude à la lecture du journal Le Monde cet après-midi, révélant une hausse de 7 points en un an de la part des Français, favorables au rétablissement de la peine de mort, dont une hausse de 11 points chez les sympathisants PS.

Selon cette enquête, plus d’un Français sur deux (52%) est favorable au rétablissement de la peine de mort. Alexandre Giuglaris, délégué général de l’IPJ, s’est déjà inquiété de ce phénomène sur le Figarovox et au micro de Sud Radio. À leurs demandes de fermeté, les Français n’ont pour réponse du gouvernement que des discours complaisants à l’égard des délinquants.

Depuis près de trois ans, l’Institut pour la Justice s’inquiète des discours et de la politique pénale menée par la garde des Sceaux dont on voit les conséquences dans l’opinion. Les actions visant à amoindrir les peines et à éviter toujours plus la détention ont exaspéré les Français, qui se crispent et soutiennent comme solutions des propositions excessives et dangereuses.

L’Institut pour la Justice est convaincu que la peine de mort n’a pas sa place dans notre arsenal pénal. Renoncer aux crédits de réduction de peine pour les criminels récidivistes, maintenir la rétention de sûreté, appliquer la perpétuité réelle quand elle est prononcée par les magistrats détourneraient les Français des solutions les plus radicales.

Télécharger ici le communiqué