01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Hausse de la délinquance : entretien avec Xavier Raufer

Xavier Raufer, criminologue et expert associé de l’Institut pour la Justice, a été interrogé par le Figarovox suite à la publication par l’ONDRP des chiffres de la délinquance révélant une augmentation des délits. L’expert désigne la garde des Sceaux comme principale responsable de la hausse de la délinquance.

 

Le laxisme de Christiane Taubira responsable de la hausse de la délinquance

 

Chaque jour à Paris il y a en moyenne 500 atteintes aux biens, 100 agressions physiques, 80 vols à la tire et 25 cambriolages de résidence principale. Le criminologue Xavier Raufer, expert associé de l’Institut pour la Justice, estime que la responsabilité de la hausse de la délinquance revient à Christiane Taubira. Sa politique pénale laxiste, en décalage complet avec la réalité des profils délinquants, développe un sentiment d’impunité chez des délinquants de plus en plus jeunes, auteurs de braquages de plus en plus nombreux.

 

L’autorité publique de plus en plus défiée

 

Les chiffres de l’ONDRP révèlent aussi une hausse de la délinquance à l’encontre des dépositaires de l’autorité publique. Selon Xavier Raufer, si la responsabilité de Christiane Taubira est un fait, elle la partage avec le ministre de l’Intérieur qui ne prend suffisamment pas en compte les difficultés du terrain que lui témoignent les forces de l’ordre. Ce mépris des délinquants pour les représentants de l’Etat s’étend à l’ensemble des agents publics à l’image de ceux de la RATP. Xavier Raufer s’inquiète d’un possible dérèglement  de la chaîne pénale depuis les attentats de janvier.

 

La nécessité d’une chaîne pénale efficace

 

Les forces de l’ordre sont trop démunis pour lutter contre la hausse de la délinquance. Aider les policiers à mener leurs missions ne revient pas seulement à donner les moyens matériels supplémentaires, mais de s’assurer d’un bon fonctionnement de la chaîne pénale où le travail des magistrats pourrait venir en appui de celui des policiers. Selon Xavier Raufer, tout ceci est impossible si un ministre à la hauteur de sa mission n’est pas en poste.

 

Lire ici l’interview de Xavier Raufer sur le Figarovox