01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Les Français pour une justice des mineurs plus sévère – Sondage de l’Institut pour la Justice

L’Institut pour la Justice a réalisé en collaboration avec Elabe un sondage sur les attentes des Français en matière de justice des mineurs. Le résultat est sans appel. Les Français plaident très majoritairement pour une justice des mineurs plus sévère

 

Une attente très forte en matière de lutte contre la délinquance des mineurs

 

Dans le cadre de cette enquête d’opinion menée par Elabe, les Français ressentent très majoritairement une intensification de la délinquance des mineurs. C’est le cas pour 73% des personnes interrogées. Cette délinquance est ressentie quelle que soit l’âge, la profession, ou le lieu de résidence. Le système judiciaire est ainsi critiqué par les Français puisque 82% des sondés estiment que la justice des mineurs fonctionne mal.

 

Pour une justice des mineurs plus sévère

Les attentes des Français attendent une plus grande sévérité de la justice des mineurs. Cette exigence est exprimée par six personnes interrogées sur dix. Les Français souhaitent que la justice des mineurs soit davantage axée sur la sanction plutôt que sur l’éducatif et le social. 65% des sondés estiment que la sanction doit reprendre une place plus importante dans la peine prononcée à l’égard des mineurs.

 

Pour une responsabilisation accrue des parents

 

Les Français sont pour inclure les parents dans la sanction infligée aux mineurs délinquants. Cette conception explique que 76% des personnes interrogées sont favorables à la suppression des allocations familiales pour les parents dont les enfants commettent des actes de délinquance. 83% souhaitent cette même suppression pour les parents dont les enfants sont absents de l’école de manière récurrente et non justifiée.

La mise en place d’un encadrement militaire des mineurs délinquants pour lutter contre la récidive bénéficie d’une large adhésion au sein de la population française. 81% des personnes interrogées se disent favorables à cette proposition. Plus globalement, 92% des répondants souhaitent que les parents soient davantage responsabilisés lorsque leurs enfants commettent des actes de délinquance.

Télécharger ici le sondage d’Elabe pour l’Institut pour la Justice