01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Non au numerus clausus !

Monsieur Raimbourg nous encouragerait-il à commettre des méfaits dans les régions où les prisons sont pleines ?

L’Institut pour la Justice, think tank citoyen œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, s’indigne des propositions de Dominique Raimbourg, tenus dans Le Parisien de ce jour qui prône notamment « l’interdiction d’incarcérer au–delà du nombre de places. »

 Il s’agit là ni plus ni moins de l’établissement d’un numerus clausus pour les prisons.

Cette méthode nous paraît irresponsable et profondément inéquitable.

La réponse à la surpopulation carcérale doit être la construction incontournable de 30 000 places de prison et en aucun cas des libérations toujours plus anticipées des détenus bénéficiant déjà de remises de peines automatiques.

La peine se doit en outre d’être adaptée à la personne du condamné et aux circonstances de l’affaire.

Elle ne saurait demeurer tributaire de seules contingences administratives qui lui sont totalement étrangères, à commencer par le flux des entrants et sortants du parc carcéral.

Télécharger ici le communiqué de l’Institut pour la Justice