01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Fouilles en prison : le garde des Sceaux renonce à l’idéologie pour le pragmatisme

L’Institut pour la Justice, think tank citoyen œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, salue la proposition de M. Jean-Jacques Urvoas en faveur des fouilles aléatoires en prison.

La déclaration du garde des Sceaux marque une rupture avec son prédécesseur qui privilégiait l’idéologie au pragmatisme, exposant davantage détenus et surveillants aux violences et trafics. Mettre fin à la prévisibilité des fouilles sera une avancée dans la lutte contre les violences en prison.

Le ministre de la Justice a en effet pris le soin de rappeler qu’en 2015, 1.400 armes ont été saisies et 4.000 agressions ont eu lieu envers les personnels pénitentiaires. Rappelons également que ces dernières années, ce sont près de 8000 agressions entre détenus qui ont été recensées chaque année.

Par ailleurs, l’Institut pour la Justice attend toujours la concrétisation du souhait du garde des Sceaux d’étendre le parc carcéral afin de réunir les conditions nécessaires au bon développement des actions de réinsertion telles que le travail des détenus, la lutte contre les addictions et la lutte contre la radicalisation.

Télécharger ici le communiqué de l’Institut pour la Justice