L’influence européenne ne cesse de s’accroître : en témoigne encore le projet de loi adopté le 15 mai 2014 par le Parlement, dont les dispositions sont entrées en vigueur le 2 juin 2014. Ce projet était attendu depuis la directive 2012/13/UE du Parlement européen et du Conseil de l’Europe du 22 mai 20121 que l’État français devait transposer afin d’être en parfaite conformité avec les exigences européennes. Après la grande réforme de la garde à vue du 14 avril 2011, un nouveau projet vient bouleverser la procédure pénale en créant de nouveaux droits aux différents stades du procès, tant pour les personnes suspectées que poursuivies.