01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Prise en charge des patients psychiatriques dangereux – Etat des lieux, tendances et propositions

Prise en charge des patients psychiatriques dangereux – Etat des lieux, tendances et propositions

La prise en charge des patients dangereux suivis en psychiatrie est une question récurrente, posée le plus souvent à l’occasion de faits divers dramatiques.

En France, ce type de prise en charge est du ressort de l’hospitalisation publique en psychiatrie, au sein de services qui gardent une capacité et des moyens de psychiatrie générale.

Un état des lieux a été dressé prenant pour exemple l’évolution des moyens du centre
Hospitalier d’Erstein depuis son ouverture. Le constat est celui d’une diminution très importante des capacités d’accueil.

Cette tendance est nationale. Dans un contexte de maîtrise budgétaire drastique, le patient dangereux semble même avoir disparu des grandes orientations en psychiatrie.

Au-delà de ce constat, et à la faveur d’un contexte législatif en évolution visant à sécuriser le parcours de soins des patients les plus dangereux, l’auteur formule un certain nombre de propositions visant à instaurer une politique globale de la prise en compte de la dangerosité en psychiatrie.

Read more

Patients psychiatriques dangereux : prise en charge actuelle, tendances, limites et propositions

La prise en charge des patients psychiatriques dangereux en France est abordée le plus souvent sous l’angle des faits divers. Il est bien naturel que la presse relaie ce type d’information, mais au-delà de l’aspect ponctuel des faits l’analyse en profondeur manque. Un des aspects les plus dommageables de ce traitement de l’information est que non seulement les causes profondes de ces faits divers ne sont pas abordées mais aussi que l’écrasante majorité des patients qui ne sont pas dangereux sont stigmatisés lors de chaque événement ou l’agression implique un patient psychiatrique.

Afin de replacer dans une juste perspective la problématique des patients dangereux, je me propose d’analyser les éléments de contexte global puis les limites de la science dans le domaine des maladies mentales pour conclure sur un certain nombre de propositions.

Read more