01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Blog

Attentats de Paris : l’IPJ réclame des éclaircissements sur les parcours des terroristes et des actions fortes de l’exécutif

L’Institut pour la Justice, think tank citoyen œuvrant pour une justice plus protectrice des citoyens et plus équitable à l’égard des victimes, fait part de son effroi suite aux attentats perpétrés à Paris vendredi 13 novembre 2015. Ses premiers mots sont à destination des nombreuses victimes défuntes ou blessées et de leurs familles pour leur présenter ses condoléances ainsi que ses vœux de rétablissement.

Face à un tel drame, il est indispensable de faire toute la lumière sur le déroulement des faits et des parcours des terroristes présumés. A cet égard, l’Institut pour la Justice s’interroge sur les conditions qui ont pu conduire au placement sous contrôle judiciaire de Samy Amimour, l’un des tueurs présumés du Bataclan, et aux conséquences de la violation de ce contrôle.

La presse a en effet révélé ce matin que Samy Amimour, mis en examen le 19 octobre 2012 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé sous contrôle judiciaire, aurait violé ses obligations pour se rendre en Syrie.

L’Institut pour la Justice, qui se bat depuis plusieurs années afin que la justice soit plus en phase avec la réalité de la dangerosité de certains profils de délinquants, sera attentif à la suite donnée à sa demande d’éclaircissement  et aux conséquences qui en seront tirées en matière d’exécution des peines, de contrôle judiciaire et de moyens pour effectuer ces missions.

Alors que l’exécutif a annoncé que notre pays est en guerre, des mesures et des moyens à la hauteur de la gravité de la situation doivent être adoptés en urgence. Il en va de la sûreté même de l’ensemble de nos concitoyens.

Télécharger ici le communiqué de l’Institut pour la Justice

Read more

Libéré sous bracelet, son violeur vit à 150 m de chez elle

Europe 1, le 12 mai 2015

Une mère de famille de 36 ans a appris par simple courrier du juge d’application des peines la libération sous bracelet électronique de son violeur qui, deux semaine plus tard, occupait à nouveau son domicile à 150 mètres de celui de sa victime. La justice a refusé de prononcer son éloignement du domicile de la victime.

Son agresseur, pourtant récidiviste, n’aura passé que six mois en détention. Condamné à 5 ans de prison, seulement deux années étaient fermes. Avec le jeu des crédits de réduction de peine et la possibilité d’effectuer la fin de sa peine en milieu ouvert, le violeur a bénéficié de la possibilité de revenir à son domicile six mois après son incarcération.

La victime qui réside à proximité de son agresseur avoue vivre dans une peur permanente.

Lire ici l’article d’Europe 1

Read more

Une victime violemment agressée pour une simple remarque

Le Parisien, le 22 avril 2015

Un homme de 37 ans a été victime d’une agression d’une rare violence commise par deux jeunes hommes connus des services de police.

Les agresseurs ont justifié leur acte par le fait que la victime aurait reproché à l’un d’eux de fumer dans le hall de l’immeuble.

Suite à cette remarque, la victime a été violemment frappée à coups de poing, de pied et d’extincteur au point d’être entre la vie et à la mort au moment de son admission à l’hôpital.

Les agresseurs ont pris la fuite après avoir dérobé le portefeuille de la victime. C’est quelques minutes plus tard qu’un couple découvrant l’homme sérieusement blessé appela les secours.

Les deux auteurs ont été interpellés et sont passés aux aveux.

Lire ici l’article du Parisien

Read more

Le test ADN révèle que les deux braqueurs sont des violeurs recherchés

Ouest France, le 28 février 2015

Deux frères ont avoué avoir commis un viol plus de 10 ans auparavant alors qu’ils étaient interpellés pour une autre affaire.

Les deux individus étaient placés en garde à vue pour un braquage réalisé en juin 2014. Cependant, l’analyse du prélèvement ADN du grand frère a révélé qu’il était l’auteur recherché pour un viol commis en 2004. Face à cette preuve accablante, les deux frères ont avoué ce viol d’une fillette de 12 ans.

Lire ici l’article de Ouest France

Read more

Deux récidivistes percutent deux gendarmes après plusieurs cambriolages

La Dépêche du Midi, le 12 février

Deux hommes récidivistes soupçonnés de multiples cambriolages ont été interpellés après avoir blessé deux gendarmes dont un grièvement. Avec leur voiture, les deux récidivistes n’ont pas hésité à foncer sur les deux militaires et à les percuter. Les jours du gendarme grièvement blessé ne sont pas en danger, mais sa convalescence sera longue au regard des multiples blessures. Son collègue également percuté et blessé a pu regagner son domicile quelques heures après l’agression.

Les deux auteurs sont très connus des services de police. Au volant de la voiture, se trouvait un homme de 23 ans qui serait en liberté conditionnelle. Il revenait avec son complice âgé d’une quarantaine d’années de plusieurs cambriolages.

Lire ici l’article de la Dépêche du Midi

Read more

En permission, il ne retourne pas en prison et récidive

La Dépêche du Midi, le 6 février 2015

Un homme de 32 ans, incarcéré à la prison de Nanterre, n’est pas retourné en prison suite à sa permission de sortie accordée pour des raisons familiales. Considéré ainsi en évasion, il profite de cette liberté pour commettre un vol à la roulotte.

Très connu des services de police, son casier judiciaire compte 13 condamnations notamment pour des faits de vol aggravé et de violences.

Lire ici l’article de la Dépêche du Midi

Read more

Le violeur récidive à 73 ans après 26 années de prison

Ouest France, le 6 février 2015

Un homme de 73 ans a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour le viol de deux personnes âgées. Sa première victime est une femme de 81 ans qu’il a agressé au moment où elle ouvrait ses volets. Le criminel a repoussé violemment la victime dans son logement à l’aide de gaz lacrymogène avant de la bâillonner et de la violer. Deux mois plus tard, il récidive et viole une femme de 78 ans.

Cet homme est un criminel récidiviste bien connu des services de police puisqu’il a passé 26 années de sa vie en prison. Il avait notamment été condamné à 20 ans de prison pour avoir violé une jeune femme alors qu’il cambriolait son logement.

Lire ici l’article de Ouest France

Read more

Condamné pour viol, il aurait profité d’un aménagement de peine pour récidiver

Paris-Normandie, le 28 janvier

Un homme de 35 ans a bénéficié d’un aménagement de peine pour la période de fin de sa détention. Il s’agissait d’un placement extérieur qui consiste à dormir tous les soirs dans un foyer ainsi que de passer un week-end par mois à la maison d’arrêt.

Cet homme vient d’être condamné à 6 mois de prison supplémentaires pour évasion. Un soir, il n’est pas rentré à son foyer pour finalement se rendre à la police quatre jours plus tard.

Plus grave, il a été mis en examen car il est soupçonné d’avoir commis un viol sur un enfant pendant ses quatre jours de cavaleReconnu pour sa dangerosité que lui-même reconnait, il a déjà été condamné à dix ans de réclusion criminelle pour viol.

Lire ici l’article de Paris-Normandie

Read more

Condamné 6 fois par le tribunal des mineurs, il tue un adolescent

La Provence, le 14 janvier 2015

Un jeune récidiviste déscolarisé, sans emploi et déjà condamné six fois par le tribunal pour mineurs, a avoué avoir tué un lycéen. La victime aurait simplement vexé sa cousine en refusant de lui donner le ballon lors d’un match de basket.

Condamné pour des affaires de stupéfiants, de vols et de violences, le meurtrier a assommé la victime en la frappant à la tête avec une matraque avant de la poignarder à trois reprises. Les faits se sont déroulés en quelques secondes sous les yeux de dizaines de lycéens.

Lire ici l’article de La Provence

Read more

Récidive : le violeur présumé déjà condamné 18 fois

Sud Ouest, le 12 janvier 2015

A Mont-de-Marsan, un homme de 33 ans est soupçonné d’avoir violé une jeune adolescente de 14 ans.

Condamné pour viol en 2008 à 8 ans de prison, l’intéressé compte au total 18 condamnations. Il a été placé en détention provisoire.

Lire ici l’article de Sud Ouest

Read more