01-70-38-24-07
info@institutpourlajustice.org

Le coût du crime et de la délinquance

Le coût du crime et de la délinquance

Dans un contexte de crise de la dette, nos responsables politiques, actuels ou futurs, seront contraints de déterminer des priorités dans les dépenses affectées aux différentes politiques publiques. S’agissant des moyens affectés à la lutte contre la criminalité, le choix doit impérativement être éclairé par une estimation de ce coûte l’insécurité elle-même.

C’est pourquoi l’Institut pour la Justice a demandé à l’économiste Jacques Bichot de réaliser une étude exhaustive sur le coût annuel de la criminalité en France. Cette étude inédite prend en compte, pour la période d’octobre 2010 à septembre 2011, la totalité des crimes et délits et comptabilise autant les coûts directs (comme le préjudice financier et psychologique pour la victime) qu’indirects (comme les frais de protection privée).

Une évaluation prudente conduit l’auteur à chiffrer à un minimum de 150 milliards d’euros annuels le coût économique et social de la criminalité pour la collectivité, ce qui représente 7,5 % du PIB. Le coût pour la société, hors dépenses publiques, du noyau dur de la criminalité (et donc de ce que l’on appelle « insécurité ») s’élève à près de 80 milliards d’euros – chiffre auquel on peut mettre en regard le budget affecté à la Justice pénale, qui ne dépasse pas 5,3 milliards d’euros.

Read more

Une organisation judiciaire et une procédure pénale plus efficace

Ceci est la version écrite de Christophe Eoche-Duval au colloque de l’Institut pour la Justice intitulé : Une justice pénale rénovée, fondée sur la criminologie moderne des 13 et 14 décembre 2012 au Grand Salon de la Sorbonne.

Cette intervention a eu lieu le 13 décembre 2012 sur le thème : Rénover le droit et la procédure pénale et sur le sujet :  Une organisation judiciaire et une procédure pénale plus efficace.

Read more

Ouverture du colloque

Ceci est la version écrite de Jean Pradel au colloque de l’Institut pour la Justice intitulé : Une justice pénale rénovée, fondée sur la criminologie moderne des 13 et 14 décembre 2012 au Grand Salon de la Sorbonne.

Cette intervention a eu lieu le 13 décembre 2012 sur le thème : Rénover le droit et la procédure pénale et en tant que discours d’ouverture.

Read more

Une délinquance des mineurs maîtrisée

Ceci est la version écrite de Mohamed Douhane au colloque de l’Institut pour la Justice intitulé : Une justice pénale rénovée, fondée sur la criminologie moderne des 13 et 14 décembre 2012 au Grand Salon de la Sorbonne.

Cette intervention a eu lieu le 13 décembre 2012 sur le thème : Rénover le droit et la procédure pénale et sur le sujet : Une délinquance des mineurs maîtrisée.

Read more

Des peines réellement appliquées

Alexandra Onfray est magistrat, présidente de Magistrat pour la justice.

Ceci est la version écrite de Alexandra Onfray au colloque de l’Institut pour la Justice intitulé : Une justice pénale rénovée, fondée sur la criminologie moderne des 13 et 14 décembre 2012 au Grand Salon de la Sorbonne.

Cette intervention a eu lieu le 13 décembre 2012 sur le thème : Rénover le droit et la procédure pénale et sur le sujet : Des peines réellement appliquées.

Read more

La nécessité d’une refonte de la justice pénale des mineurs

André Varinard est professeur émérite de droit à l’université Jean Moulin Lyon 3.

Ceci est la version écrite de André Varinard au colloque de l’Institut pour la Justice intitulé : Une justice pénale rénovée, fondée sur la criminologie moderne des 13 et 14 décembre 2012 au Grand Salon de la Sorbonne.

Cette intervention a eu lieu le 13 décembre 2012 sur le thème : Rénover le droit et la procédure pénale et sur le sujet : Une délinquance des mineurs maîtrisée.

Read more

Une délinquance des mineurs maîtrisée

Cécile Petit est premier avocat général à la Cour de cassation.

Ceci est la version écrite de Cécile Petit au colloque de l’Institut pour la Justice intitulé : Une justice pénale rénovée, fondée sur la criminologie moderne des 13 et 14 décembre 2012 au Grand Salon de la Sorbonne.

Cette intervention a eu lieu le 13 décembre 2012 sur le thème : Rénover le droit et la procédure pénale et sur le sujet : Une délinquance des mineurs maîtrisée.

Read more

Une organisation judiciaire et une procédure pénale plus efficaces

Christophe Ayela est avocat associé, responsable du département Contentieux, Mayer Brown Paris.

Ceci est la version écrite de Christophe Ayela au colloque de l’Institut pour la Justice intitulé : Une justice pénale rénovée, fondée sur la criminologie moderne des 13 et 14 décembre 2012 au Grand Salon de la Sorbonne.

Cette intervention a eu lieu le 13 décembre 2012 sur le thème : Rénover le droit et la procédure pénale et sur le sujet : Une organisation judiciaire et une procédure pénale plus efficaces.

Read more

Entretien avec Didier Gallot

Didier Gallot a exercé pendant 22 ans la fonction de juge d’instruction au tribunal de grande instance des Sables d’Olonne, dont il est aujourd’hui le Vice-Président. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Les fossoyeurs de la Justice, paru en 1991 et tout récemment Vous voulez rire Monsieur le Juge, paru à l’été 2011 aux éditions L’Etrave (http://www.editions-etrave.fr/).

Avec le franc-parler et la liberté de parole qui le caractérise, Didier Gallot explique dans cet entretien en quoi la Justice s’est éloignée progressivement de sa mission première de protection des citoyens ordinaires.

Il montre comment la répression de la vraie délinquance s’est affaiblie, avec pour corollaire une fermeté excessive contre des délits de moindre importance.

Il revient enfin sur la focalisation actuelle de l’Institution judiciaire sur l’objectif de réinsertion, qui lui paraît illusoire, et montre les limites des idées reçues selon lesquelles la prison serait l’école du crime et la libération conditionnelle une arme efficace contre la récidive.

Read more

Coût du crime : mise au point suite à la critique par Thierry Godefroy de l’étude « Le coût du crime et de la délinquance »

En avril 2010, l’Institut pour la Justice a publié une étude de l’économiste Jacques Bichot sur « Le coût du crime et de la délinquance ». Aucun travail de cette ampleur n’avait encore été réalisé sur le sujet.

Une évaluation prudente avait conduit J. Bichot à chiffrer à 115 milliards d’euros le coût total de la criminalité pour la période Juillet 2008 – juin 2009, soit 5,6 % du PIB. Le préjudice personnel et collectif de l’insécurité au sens large (violences et vols de toute nature) avait été comptabilisé à près de 62 milliards d’euros, sans compter les dépenses de sécurité publiques et privées.

Le 11 mars dernier, Thierry Godefroy, chercheur au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP), a fait paraître une critique de cette étude dans un papier intitulé « Le coût du crime. Règles de prudence méthodologique et perspectives de recherche ».

Cette note répond aux critiques formulées par T. Godefroy.

Read more